Exposition Universelle Milan

Principes scénographique : «Une région qui respire».

Le projet d’exposition est une réponse à un concours sur invitation organisé par la Région Auvergne-Rhônes-Alpes. Le programme porte sur la conception d’une scénographie pour l’espace de la région Rhônes-Alpes à l’occasion de l’exposition universelle de Millan en 2015.

Dimensions expérientielles et symboliques :

La scénographie est conçue comme un environnement vivant et actif, elle cherche à représenter une région en mouvement, une région dynamique.
Les arbres à travers leurs respirations créent du mouvement. Les arbres sont enracinés dans le territoire, ils sont localisés sur une carte qui représente la région. Les arbres accueillent et donnent à voir, lors de leurs éclosions, les spécificités de la région et de ses terroirs.
L’exposition est conçue comme un lieu d’expérience par les sens, elles se traverse et se parcoure, le visiteur est immergé dans un environnement dynamique et unitaire.

Les sens :

Quatre sens sont stimulés lors de la visite de l’exposition.
• Le toucher : La texture de l’écorce de l’arbre, réalisée en silicone, ainsi que les drapeaux/cartels sont deux supports que les visiteurs peuvent toucher et caresser lors de leurs déambulations.
• La vue : L’unité chromatique, jaune ou autre, le mouvement du gonflement/dégonflement, ainsi que le flottement des objets signifiants dans les ballons, stimulent la vue et contribuent à un environnement unitaire et animé.
• L’ouie : Le souffle de gonflement et dégonflement des arbres symbolise une respiration, un souffle de vie.
• L’odorat : Les arbres lors de leurs gonflements/dégonflements diffusent des huiles essentielles.
La dimension immersive de la visite représente un des éléments fondateur du projet. L’immersion contribue à la dimension experientielle de la visite. Le visiteur immergé retient de la visite un ressenti et des sensations.

Le ressenti et les sensations

• La dimension ludique et dynamique : L’exposition est ludique et animée, elle favorise des visites réalisées dans un contexte international avec un nombre important de personnes. La scénographie est adaptée à des visiteurs d’âges variés.
• Le flottement et la légèreté : Les objets signifiants flottent dans les arbres, ils évoquent la légèreté et la douceur, ils s’animent à la manière des feuilles portées par le vent.
• La surprise : La désynchronisation des gonflements/dégonflements des arbres, engendre surprise et étonnement, elle attire l’attention et marque les mémoires. La surprise contribue à construire des souvenirs.
• Le vivant : L’exposition symbolise le vivant, elle prend la forme d’un champs de blé sous l’effet du vent. La couleur jaune est donnée à titre d’exemple et renvoie ici au champs de colza.
A travers l’expérience sensible, le ressenti et le vécu du visiteur, celui-ci garde en mémoire, en souvenir, une région dynamique et vivante, une région riche de sensation et de saveur, une région qui respire.